[{"src":"https:\/\/roxane.digital\/wp-content\/uploads\/2017\/04\/GROUPE-1-r100.jpg","id":"b4494e4ea70013084c1e004961d5398c"}]

La production des vidéos pour les réseaux sociaux

En l’espace de quelques années, la vidéo s’est imposée comme le média de prédilection des internautes et des réseaux sociaux. La vidéo est un support ludique qui capte plus facilement l’attention grâce à l’action combinée du son, de l’image et du texte. Lorsqu’elle est destinée aux réseaux sociaux, on l’appelle « Social vidéo ».
Ces dernières sont devenues l’outil privilégié des stratégies marketing sur les réseaux sociaux. Mais comment produire des vidéos réservées aux réseaux sociaux ? Notre agence de communication audiovisuelle Roxane digital vous donne quelques clés pour optimiser votre stratégie social médias.

Ils nous font confiance

Un contenu qualitatif tu produiras

Cela peut paraître logique et pourtant… Publier une vidéo sur les réseaux sociaux n’est pas une fin en soi. Pour qu’elle soit véritablement impactante, vous devez vous attardez sur tous les détails de votre vidéo : le montage, le son, les dialogues, les sous-titres, tout doit être travaillé, peaufiné et fluide pour que l’internaute soit happé par votre message. Rappelez-vous que l’internaute est noyé dans la surinformation, il ne fera pas d’effort pour comprendre votre vidéo, facilitez-lui la tâche en proposant un contenu soigné et original.

Un format court tu choisiras

Les internautes sont sollicités de toutes part, tout le temps. Entre les fils d’actualité, les newsletters et les publicités, il a peu de temps à accorder à une vidéo en particulier. Il faut accrocher son attention immédiatement et ne pas lui demander trop de temps auquel cas, il passera à un autre contenu. Donc, rappelez-vous d’aller droit au but ! Si vous publiez sur Facebook, votre vidéo peut durer entre 1 à 3 minutes. Ce chiffre baisse drastiquement sur les réseaux sociaux comme Twitter, Snapchat ou Instagram où votre vidéo devra idéalement faire quelques dizaines de secondes. Vous pouvez paramétrer la vidéo pour qu’elle se répète automatiquement : un message martelé est un message mémorisé.

Le format mobile tu privilégieras

Plus de 80 % des vidéos visionnées sur les réseaux sociaux le sont sur mobile. Vous devez donc vous adapter à cette pratique sociale et créer des vidéos au format carré ou vertical, qui se transpose parfaitement à un visionnage sur mobile.


Un format vertical sera idéal pour Instagram ou Snapchat par exemple. Un format carré permet quant à lui de lire les sous-titres sans avoir à scroller.

Les sous-titres de tes vidéos tu intégreras

Comme nous l’avons évoqué, les internautes sont aujourd’hui profondément mouvants ; ils consultent des vidéos dans les transports en commun, dans des salles d’attente ou parfois même à l’insu des gens autour d’eux. Ils se doivent donc d’être discrets et coupent nécessairement le son qui accompagne la vidéo (85 % des vidéos visionnées sur FB l’ont été sans le son). De ce fait, vous devez obligatoirement sous-titrer vos vidéos sous peine d’être immédiatement scrollé. Ce simple ajout augmenterait de 12 % le temps passé à regarder des vidéos. Il existe pour vous aider des logiciels pour retranscrire en texte du contenu audio.

Le format .MP4 tu utiliseras

La plupart des réseaux sociaux utilisent deux formats en particulier ; le.mov et surtout le MP4. Pour être certain de ne pas vous tromper, misez sur le format .mp4 qui est largement recommandé par la majorité des plateformes.

Une histoire tu raconteras

Comme l’illustre le cône d’apprentissage d’Edgar Dale, on retient 10 % des informations lues, 20 % de celles entendues et 30 % de celle qui sont vues contre 50 % pour les informations vues et entendues. Ce chiffre augmente considérablement lorsqu’une information nous est communiquée sous forme d’histoire, car l’homme est, depuis la nuit des temps, friand de récits. Le taux de mémorisation augmente encore si l’histoire racontée atteins émotionnellement les spectateurs. Alors que vous misiez sur la colère, l’empathie ou l’humour, allez-y à fond et faites preuve d’empathie. Rappelez-vous que l’on touche le cœur d’une personne avant même d’atteindre son cerveau.

Un contenu original tu proposeras

Le succès de toute campagne publicitaire, quelle que soit sa nature et le média utilisé, tiens en l’originalité du contenu. Une vidéo au contenu terne et déjà vu ne provoquera aucune adhésion ni aucun partage. C’est à peine si elle sera visionnée jusqu’au bout.
En revanche, si vous prenez le temps de fabriquer une vidéo qui se distingue, par son ton, ses personnages, son univers ou le message véhiculé peu importe, si vous arrivez à vous démarquer, la bataille est en partie gagnée.

Le passage à l’action tu provoqueras

Une vidéo efficace doit engendrer une action de la part de l’internaute, mais ce dernier doit avoir le moins d’effort à faire. Il faut donc lui faciliter la tâche avec un « call to action » (appel à l’action) puissant. Invitez-le, grâce à un lien dédié à visiter votre site « Rejoignez-nous sur… », dites-lui de s’abonner à votre page en « appuyant juste ci » ou encore, incitez-le à partager votre contenu « t’as aimé cette vidéo ? Partage juste ici » et placez judicieusement les liens que vous évoquez afin que l’internaute n’ait plus qu’à faire un clic pour agir. Facebook, ou YouTube par exemple, proposent des options de boutons personnalisables à cet effet. Plus la vidéo sera partagée, likée ou commentée, plus elle aura des chances de devenir virale.

La promotion de ta vidéo tu feras

Concevoir une vidéo qualitative, c’est une chose, faire qu’elle soit vue en est une autre. Pour garantir la visibilité de votre contenu vidéo sur les différents réseaux sociaux, vous devez soigner sa promotion.
Vous devrez donc choisir votre public cible et en fonction, développer des campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux choisis qui proposent tous des offres de ce type.
Vous avez aimé nos conseils ? Partagez-les !

Contact

Roxane

52 Boulevard Malesherbes,

75008 Paris

France

+33 1 75 61 21 61

markf@roxane.digital

Merci d'utiliser votre téléphone en mode portrait